Idéalement, la technologie a pour but de surprendre, d’apporter des solutions nouvelles. Elle est synonyme d’évolution et d’adaptation.

La technologie est aujourd’hui au centre de tous les progrès. Cela se perçoit dans tous les domaines.

Les progrès scientifiques ont modifié l’art contemporain en lui donnant un aspect nouveau et en permettant de le voir sous un nouveau jour. Comment la technologie facilite-t-elle la rénovation de l’art contemporain ?

Technologie et rénovation d’art contemporain

Avant tout, il faut noter que l’art contemporain désigne l’ensemble des œuvres réalisées entre les années 1945 et nos jours.

Lorsque l’art contemporain utilise la technologie, l’ensemble est désigné par le groupe de mots « art à forte composante technologique ».

Parmi les œuvres d’art dites à « forte composante technologique », l’on peut citer :

  • L’art vidéo : il représente, dans le milieu de l’art contemporain, un mode de communication nouveau et plus esthétique ;
  • L’art numérique ;
  • L’art informatique ;
  • Le bio-art ;
  • L’art musical qui est un des plus connus ;
  • L’art cinématographique disposant aussi d’une forte notoriété ;

Cette liste n’est pas exhaustive, car elle évolue en fonction des progrès technologiques.

L’art utilise également la technologie dont une des formes les plus présentes est internet. Ce dernier est le moyen de communication utilisé pour augmenter la visibilité de l’art contemporain.

Du coup, grâce à internet beaucoup d’œuvres d’art contemporain inconnues ont été découvertes par le grand public. Certaines sont même devenues très célèbres.

L’art contemporain : une source de revenus ?

Grâce à internet, le domaine de l’art a gagné en respect et en considération. De nombreuses personnes ont pu découvrir leurs talents artistiques. Ces néo-artistes utilisent aussi les progrès de la technologie pour montrer leurs œuvres au monde entier. Une publicité permettant parfois aux artistes de gagner de l’argent.

La technologie facilite le processus créatif, contribue à la notoriété des œuvres, bref modifie la perception de l’art contemporain.