Les conventions, il y en a plein dans le monde. Que ce soit l’E3, le Mobile World Congress ou le CES, ce sont des événements qui regroupent énormément de monde pendant quelques jours pour échanger, discuter sur des domaines précis. Les expositions universelles sont des conventions à une toute autre échelle. Au lieu de se dérouler sur quelques jours comme les conventions ordinaires, elles durent entre 3 et 6 mois. Mais quelle est l’origine des expositions universelles et comment se déroulent-elles ?

Expositions universelles

Avant de parler des expositions universelles il est important de parler du BIE, le Bureau International des Expositions qui est un organisme chargé de superviser les expositions universelles. Elle a vu le jour le 22 novembre 1928 lors de la convention de Paris et compte 170 États membres. Les expositions universelles n’existent pas depuis 1928 mais bien avant.

Le BIE reconnaît comme expositions universelles toutes les conventions remplissant les critères, même toutes celles ayant eu lieu avant sa création en 1928. Les expositions universelles ont lieu tous les 5 ans. La plus vieille exposition universelle recensée est celle qui a eu lieu à Londres en 1851 entre avril et octobre sur le thème des industries.

Expositions spécialisées

Les expositions spécialisées sont des expositions qui ont lieu entre deux expositions universelles. C’est un moyen de faire une distinction claire. Plusieurs expositions spécialisées peuvent avoir lieu en même temps à différents endroits du monde, et il est même possible qu’une exposition spécialisée ne soit pas finie et qu’une exposition spécialisée débute ailleurs dans le monde. Les expositions spécialisées peuvent durer jusqu’à 3 mois. La prochaine exposition universelle prévue est celle qui aura lieu à Dubaï en 2020 et ensuite ce sera celle d’Osaka en 2025. Ces deux expositions auront comme thème principal le futur. L’exposition spécialisée déjà prévue est celle de Buenos Aires prévue pour 2023.