L’éducation est un sujet qui nous concerne tous. Grâce aux méthodes STEM OU STEAM, elle donne à la génération future les armes nécessaires afin de prendre la révèle et de répondre aux nouveaux défis. STEM représente la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques. La méthode STEAM, c’est STEM avec les arts en plus, à savoir les sciences humaines, danse, musique, arts du langage, arts visuels, design et nouveaux médias. Nous aborderons le passage de la méthode STEM à la méthode STEAM.

La méthode STEM

Beaucoup de débats ont eu lieu sur le besoin de plus de « programmes » STEM dans les écoles. La logique est simple : la prospérité économique future réside dans une main-d’œuvre bien au fait des marchés du travail en expansion tels que la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques. Ainsi, il y a eu un investissement accru dans les initiatives STEM dans les écoles. Cela inclut entre autres la mise à disposition d’appareils mobiles pour les étudiants, le plus souvent sous forme de laboratoires informatiques et des Journées STEM pour encourager l’exploration pratique dans chacune de ces disciplines.

STEAM et la place de l’art

Depuis trop longtemps en éducation, Il est question d’enseigner pour assurer aux étudiants un travail. Mais la réalité du XXIe siècle est toute autre, les emplois n’existent même pas. Il est désormais impératif de faciliter des environnements d’apprentissage dynamiques et pertinents. L’enseignement STEAM dans les écoles offre aux apprenants l’opportunité d’apprendre de manière créative, en utilisant les compétences du XXIème siècle pour résoudre des problèmes. La capacité de trouver des solutions à un problème et la créativité dans la recherche de solutions sont au cœur de l’approche STEAM. Cela signifie que les sciences humaines sont intégrées à STEAM. L’apprentissage devient grâce à la méthode STEAM un état d’esprit qui a recours aux arts comme levier de croissance, et de fondement des innovateurs de demain.