Utiliser les sciences de la vie afin d’améliorer ou de créer certains produits est le but de la biotechnologie. Cette discipline qui a vu sa popularité exploser depuis le début du siècle était déjà utilisée plusieurs centaines d’années auparavant. En effet, la simple vinification pourrait être considérée comme de la biotechnologie. Mais à notre époque actuelle, la biotechnologie est bien plus avancée, beaucoup plus complexe. Son impact est également bien plus important sur le développement des sociétés du fait de sa présence dans les secteurs les plus importants.

Biotechnologie : différentes classes

Lorsqu’on parle généralement de biotechnologie, l’image mentale chez la majeure partie des gens est son implication dans le domaine des sciences de la santé. Cependant, cette implication n’est que l’un des impacts de cette science. De ce fait, les domaines de biotechnologie sont classés en trois groupes :

  • Les biotechnologies « rouges » sont celles du domaine des sciences de la santé. Dans ce domaine, l’objectif est d’exploiter le monde organique afin de trouver des solutions aux problèmes de santé. Petit exemple avec l’utilisation des bactéries et leur séquençage pour la synthèse de vaccins.
  • Les biotechnologies « vertes » sont celles en rapport à l’environnement. L’exemple le plus notable est le séquençage des plantes pour leur donner des résistances particulières dans le secteur de l’agriculture.
  • Les biotechnologies « blanches » du domaine de l’industrie. Le but ici est d’améliorer le rendement industriel en s’inspirant et en utilisant des organismes vivants (bactéries principalement), pour améliorer la productivité.

France et Biotechnologie

Sur le plan mondial, la France occupe la 5e place dans les biotechnologies rouges. Cette position est loin d’être surprenante lorsqu’on sait que le territoire français regorge d’instituts comme l’institut Louis Pasteur et l’institut Curie. Mais le domaine des biotechnologies est encore en développement, et il faut s’attendre à des améliorations considérables car de nombreuses sociétés de biotechnologies ont vu le jour.